CAN-BICS/ Français

Système de classification du confort et de la sécurité des voies cyclables canadiennes (Can-BICS)

[English] [Return to Cycling in Cities]

Can-BICS utilise les indicateurs de confort et de sécurité pour établir une nomenclature simplifiée et standardisée pour toutes les infrastructures cyclables qui pourrait être employée dans la recherche en santé, en surveillance et dans la pratique du cyclisme.

Les villes utilisent tant de noms différents pour les mêmes infrastructures cyclables – lorsque nous avons compilé les noms d’infrastructures cyclables utilisés dans les données ouvertes de 44 municipalités canadiennes et avons fait le plan en correspondance avec le système de classification de nomenclature Can-BICS, nous avons trouvé 269 noms uniques d’installations. Cela rend la comparaison interurbaine du type et de la qualité des infrastructures cyclables très difficile et exigeante en main-d’œuvre.

Nous avons développé Can-BICS – un système de classification de cinq installations cyclables générales réparties en trois catégories : confort élevé, moyen et faible, en fonction de la contribution de l’installation à la sécurité et au confort des utilisateurs à vélo (voir ci-dessous).

Dans notre travail présent, nous développons des mesures pour les infrastructures cyclables de toutes les communautés au Canada, au niveau des quartiers, en utilisant des sources de données ouvertes telles qu’OpenStreetMap (OSM).

Notre travail fera progresser directement la recherche en intervention des villes saines en fournissant des indicateurs standardisés qui peuvent faciliter des études sur multiples villes et des études de suivi des changements temporels. Ces nouveaux indicateurs seront fondamentaux pour évaluer les impacts des futures politiques liées au cyclisme et des interventions en milieu bâti.

MÉTHODES

A. Créer un ensemble de données cartographiques des infrastructures cyclables au Canada avec une nomenclature standardisée en utilisant des sources de données ouvertes (OpenStreetMap.org) et appliquer les classifications de confort élevé / moyen / faible.

B. Construire des indicateurs spatiaux pour les infrastructures cyclables pour utiliser dans des efforts nationaux de surveillance. Pour ce faire, nous définirons les besoins en indicateurs des personnes chercheuses, praticiennes et des activistes pro-cyclisme, développerons un ensemble de données des infrastructures cyclables de toutes les communautés au Canada et validerons nos indicateurs en les comparant aux mesures de l’environnement bâti et aux comportements de cyclisme.

C. Appliquer des indicateurs spatiaux dans le cadre d’analyse d’équité pour comprendre les implications en équité de l’infrastructure cyclable existante dans les collectivités canadiennes.

RESULTATS

A. Type d’infrastruture CAN-BICS Échelon de confort CAN-BICS B. CARTOGRAPHIER LES DONNÉES OUVERTES CANADIENNES AU CAN-BICS
1. Pistes cyclables sur chaussée
2. Vélorues
3. Pistes cyclables en site propre
I. Les voies cyclables très confortables sont peu stressantes et donc confortables pour la plupart des personnes, incluant celles de tous âges et habilités. Elles détiennent le record de meilleure sécurité.23% correspondaient à des voies cyclables très confortables : 8 % étaient des pistes cyclables sur chaussée, 12 % étaient des vélorues et 3 % étaient des pistes cyclables en site propre
4. Sentiers polyvalents longeant une chaussée ou formant un corridor indépendantII. Les voies cyclables moyennement confortables sont peu ou moyennement stressantes et donc confortables une partie des usagers. La sécurité des voies requiert une conception attentionnée.24% correspondaient à des voies cyclables moyennement confortables
5. Bandes cyclables peintes au sol sur des routes achalandées.III. Les voies cyclables peu confortables sont très stressantes et donc confortables pour peu d’usagers, ayant peu ou aucunes mesures additionnelles de sécurité en comparaison avec aucune infrastructure de cyclisme.28% correspondaient à des voies cyclables peu confortables
26% n’étaient pas considérés comme une installation cyclable dans le système Can-BICS, y compris 1) les sentiers de gravier, 2) les voies partagées des rues principales et 3) le réseau de circulation mixte.

DÉTAILS SUPPLÉMENTAIRES

  • Rapport: The Canadian Bikeway Comfort and Safety (Can-BICS) Classification System:
    A Proposal for Developing Common Naming Conventions for Cycling Infrastructure, March 2019.
  • Affiche: Présentée lors de la Réunion annuelle du conseil de recherche en transport (the Transportation Research Board Annual Meeting), Washington, District de Columbia, Janvier 2020.
  • PublicationWinters, M., Zanotto, M., & Butler, G. (2020). The Canadian Bikeway Comfort and Safety (Can-BICS) Classification System: a common naming convention for cycling infrastructure. Health Promotion & Chronic Disease Prevention in Canada: Research, Policy & Practice40(9). [article]
  • Données ouvertes et les noms d’infrastructures sont disponibles dans le dépôt SFU RADAR

PARTENAIRES & FINANCEMENT

Les travaux courants ont été financés par les Instituts de recherche en santé du Canada (2020-2021) et l’Agence de la santé publique du Canada (2020-2023). Les co-chercheurs incluent le Dr Kevin Manaugh (Université McGill) et le Dr Trisalyn Nelson (University of California Santa Barbara). L’élaboration du système de classification a été financée par l’Agence de la santé publique du Canada et s’est terminée en 2019.

[Return to Cycling in Cities]